Allez au contenu, Allez à la navigation, Allez à la recherche, Change language

  • Applications
  • Tumblr
  • Instagram

Home > A propos > L'Histoire du Festival > Le Festival en dates

L'Histoire du Festival : Le Festival en dates


1939 1er - 20 sept. : Dates prévues pour la tenue du premier Festival de Cannes sous l'égide de Jean Zay, Philippe Erlanger et Louis Lumière.

1946 20 sept.- 5 oct. : Première édition effective du Festival, à l'ancien Casino de Cannes.

1949
Inauguration du Palais des Festivals, aussi appelé Palais Croisette, qui sera détruit en 1989.
Jean Touzet est nommé Secrétaire Général.

1951 3 - 20 avril : Le Festival change de dates et se tiendra désormais au printemps.

1952 Robert Favre le Bret est nommé Délégué général.

1955 Création de la "Palme d'Or" (jusqu'alors, on décernait un ou plusieurs "Grand Prix").

1959 Le Marché du Film qui se déroulait officieusement dans les salles de la rue d'Antibes devient manifestation officielle.

1962 Création de la Semaine Internationale de la Critique.

1968 En raison des évènements de Mai 68, le Festival est interrompu.

1969 Création de la Quinzaine des Réalisateurs.

1972 Robert Favre le Bret est nommé Président et Maurice Bessy, Délégué Général.

1973 Création de "Perspectives du Cinéma Français".
Ingrid Bergman préside le Jury du 26e Festival de Cannes.

1975 Maurice Bessy crée trois sections officielles non compétitives : "Les Yeux fertiles" présentant des films consacrés à d'autres arts, "L'Air du temps" traitant de sujets contemporains, "Le Passé composé" qui montre des films de montage sur le cinéma.

1977 Roberto Rossellini, Président du Jury, anime un colloque ouvert à tous pendant toute la durée du Festival.

1978 Gilles Jacob est nommé Délégué Général. Il rassemble les sections non compétitives en une sélection appelée "Un Certain Regard" et crée le "Prix de la Caméra d'Or", destiné à récompenser le meilleur premier film de toutes les sélections.

1983 Inauguration du nouveau Palais des Festivals sur l'esplanade Georges Pompidou.

1984 Pierre Viot est nommé Président, Robert Favre Le Bret devient Président d'Honneur.

1985 Michel P. Bonnet est nommé Secrétaire Général. Création du "Prix Roberto Rosselini" décerné par un jury de réalisateurs français et italiens à une personnalité perpétuant la tradition humaniste de l'auteur de Rome, ville ouverte.

1987 Pour son 40e anniversaire, le Festival présente un film de montage : "Le Cinéma dans les yeux", et édite "Les Années Cannes", préfacé par Jean-Marie Le Clézio.

1989 A l'occasion du bicentenaire de la révolution française, première rencontre "Cinéma & Liberté" qui rassemble une centaine de réalisateurs venus du monde entier.

1991 François Erlenbach est nommé Secrétaire Général
Création de la "Leçon de cinéma".

1992 Publication du livre "Les Visiteurs de Cannes" (chez Hatier) qui marque le 45e anniversaire du Festival.
Création de la section officielle "Cinéma de toujours" qui rassemble hommages et rétrospectives.

1993 Pour la première fois, la Palme d'Or récompense le film d'une réalisatrice: Jane Campion pour La Leçon de piano (The Piano).

1994 Le Festival fait réaliser un rideau de scène en hommage à Federico Fellini et célèbre le centenaire de Jean Renoir.

1995 Le Festival réalise une série de courts films de montage, intitulés les Préludes, présentés avant chaque film de la Compétition.

1996 Jérôme Paillard est nommé Directeur délégué du Marché du Film.

1997 Célébration du cinquantième anniversaire du Festival. La "Palme des Palmes" est décernée à Ingmar Bergman par toutes les Palmes d'or présentes à Cannes.
Visite officielle à Cannes de Jacques Chirac, Président de la République.

1998 Création de la sélection "Cinéfondation" et d'un nouveau jury officiel qui récompense les courts métrages en compétition et les trois meilleurs films de la Cinéfondation.

2000 Gilles Jacob est nommé Président du Festival de Cannes par le Conseil d'Administration. Pierre Viot devient Président de la Cinéfondation et Président d'honneur du Festival de Cannes.

Ouverture le 15 octobre à Paris de la "Résidence du Festival" qui accueille des jeunes cinéastes du monde entier pour l'écriture de leur premier long métrage.

Colloque "Le Cinéma à venir" : soixante artistes débattent de l'avenir du cinéma dans le monde.

Lancement du site internet officiel du Festival de Cannes : http://www.festival-cannes.org/


2001 Gilles Jacob nomme Véronique Cayla au poste de Directrice générale et Thierry Frémaux au poste de Délégué artistique.

2002 Le Festival International du Film prend officiellement l'appellation de "Festival de Cannes".

Premier volet de la trilogie Histoire(s) de Festival de Gilles Jacob, film de montage à partir d'archives témoignant de la mémoire du Festival de Cannes.

Lancement du "Cinéma de la Plage", salle en plein air accueillant des films du patrimoine et des séances spéciales.

2003 Deuxième volet de la trilogie de Gilles Jacob consacrée à l'histoire du Festival : Les Marches, etc. (une comédie musicale).

Création de la "Leçon de musique" inaugurée par Nicola Piovani.

Première Journée de l'Europe, sur le thème "Les Nouveaux espaces du cinéma européen", en présence des Ministres de la Culture des 25 états de la future Europe.

2004 Dernier volet de la trilogie de Gilles Jacob : Epreuves d'artistes.

Création de la section "Cannes Classics", dédiée aux films du patrimoine et aux documents inédits sur le cinéma.

Création de la "Leçon d'acteur" inaugurée par Max Von Sydow.

Lancement du programme "Producers Network, le Réseau des Producteurs", qui assiste les producteurs dans leurs recherches de nouveaux partenaires et d'investisseurs.

Lancement du "Short Film Corner", marché exclusivement réservé aux films courts.

2005
Création de "l'Atelier du Festival" organisé par la Cinéfondation. Dix-huit cinéastes du monde entier, prêts à engager la réalisation de leur scénario, sont aidés à accéder à la production pendant le Festival.

Inauguration de "Tous les Cinémas du Monde", nouveau programme consacré à la présentation par des pays sélectionnés d'un éventail varié de leur création cinématographique au sein d'une nouvelle salle conçue et aménagée au cœur du Village International par l'architecte Patrick Bouchain.

La "Séance des enfants" : classe de cinéma destinée à éveiller la curiosité et le goût des plus jeunes. Michel Ocelot présente à près de 2000 enfants son travail sur Kirikou et les Bêtes Sauvages.

Première édition d'un DVD reprenant le programme des courts métrages en compétition et les films de la Cinéfondation pour promouvoir ces selections.

En septembre, Gilles Jacob nomme Catherine Démier au poste Directrice générale du Festival, en remplacement de Véronique Cayla nommée Directrice générale du CNC.

2007
A l’occasion du 60e anniversaire du Festival et à l’invitation de Gilles Jacob, 33 des plus grands cinéastes du monde composent le film choral Chacun son cinéma, en réalisant un court métrage de 3 minutes chacun autour du thème de la salle de cinéma.

L’affiche du 60e Festival dévoile le projet « new jumpology » initié en 2006 en association avec Magnum : pour rendre hommage au dynamisme de la création, une centaine d’artistes répondent à la sollicitation du Festival en venant « jumper » devant l’objectif du photographe Alex Majoli.
De novembre à février 2007, l’exposition « One Jump ! » présente une sélection de 55 de ces œuvres à la Pinacothèque de Paris.

En Juillet, sur proposition de Gilles Jacob, le Conseil d’Administration nomme Thierry Frémaux Délégué Général du Festival.

;