Allez au contenu, Allez à la navigation, Allez à la recherche, Change language

  • Applications
  • Tumblr
  • Instagram

Home > Article

Le Jury du 65e Festival de Cannes

Le 26.04.2012 à 00:00

 

Le Jury de la Compétition présidé par Nanni MORETTI (réalisateur, acteur, producteur italien) accueillera dans ses rangs :

Hiam ABBASS (actrice, réalisatrice palestinienne)
Andrea ARNOLD (réalisatrice et scénariste britannique)
Emmanuelle DEVOS (actrice française)
Diane KRUGER (actrice allemande)

 &

Jean Paul GAULTIER (couturier français)
Ewan MC GREGOR (acteur britannique)
Alexander PAYNE (réalisateur, scénariste et producteur américain)
Raoul PECK (réalisateur, scénariste, producteur haïtien)


Le jury du 65e Festival de Cannes aura à départager les 22 films en Compétition pour composer son Palmarès, qui sera annoncé sur scène lors de la cérémonie de Clôture, le 27 mai, qui se terminera avec l’attribution de la Palme d’or.


* * *
 

Hiam ABBASS est née en Galilée. Après des études à Haïfa, elle rejoint la troupe de théâtre palestinienne de El-Hakawati. Elle fait sa première apparition au cinéma dans Noces en Galilee de Michel Khleifi (1987) puis accède à la notoriété avec Satin rouge de Raja Amari (2002). On l’a vue dans la Fiancée syrienne (2005) puis les Citronniers (2008) d’Eran Riklis, Free Zone d’ Amos Gitaï (2005, en Compétition à Cannes) et Désengagement (2008) ou la Porte du soleil de Yousry Nasrallah (2004), présenté également en Sélection Officielle. En France, elle tourne également avec Patrice Chéreau, Jean Becker ou Radu Mihaileanu (La source des femmes – en Compétition à Cannes 2011). Aux Etats-Unis avec Jim Jarmusch (The Limits of Control - 2009), Thomas McCarthy (The Visitor - 2008) ou encore Julian Schnabel dans Miral présenté au Festival de Venise en 2010. Elle vient d’achever le tournage de son premier long métrage comme réalisatrice, Inheritance.
 

Andrea ARNOLD, réalisatrice et scénariste britannique, a reçu l'Oscar du meilleur court-métrage de fiction en 2004 pour Wasp. Elle est sélectionnée en Compétition à Cannes dès son premier long métrage, Red Road (2006). Ce coup d’essai est un coup de maître : le film remporte le Prix du Jury décerné par le Président Wong Kar-wai. Pour son deuxième film, Fish Tank (2009), elle revient à Cannes et la Présidente du Jury Isabelle Huppert lui offre également le Prix du Jury. En 2011, Andrea Arnold a réalisé son troisième film, une adaptation du roman de Emily Brontë, Les Hauts de Hurlevent, sélectionné en Compétition au Festival de Venise.


Après des études au Cours Florent, Emmanuelle DEVOS tourne avec les cinéastes de la génération de la Fémis des années 90 : Noémie Lvovsky et Arnaud Desplechin qui l’emmènent en Compétition à Cannes en 1996 pour son film Comment je me suis disputé (ma vie sexuelle). La consécration arrive en 2001 avec Sur mes lèvres de Jacques Audiard qui lui permet d’obtenir le César de la meilleure actrice. Elle jouera à nouveau pour Desplechin et Audiard et aussi avec Nicole Garcia, Emmanuel Carrère, Alain Resnais et Xavier Giannoli, dont le film A l’origine lui vaut un César du Meilleur Second Rôle en 2010. Restée attachée au théâtre, elle poursuit sa carrière sur le grand écran qui la fera tourner prochainement avec Martin Provost et avec Jérôme Bonnell aux côtés de Gabriel Byrne.


Née en Allemagne, Diane KRUGER débute une carrière internationale avec Troie de Wolfgang Petersen (2004). On la voit ensuite dans Joyeux Noël de Christian Carion, en Sélection Officielle à Cannes et nommé aux Oscar pour le Meilleur Film Etranger, puis avec Agnieszka Holland, Bille August, Quentin Tarantino. En France, elle a tourné récemment avec Fred Cavayé et Fabienne Berthaud. Elle est à l’affiche de Les Adieux à la Reine de Benoît Jacquot, en ouverture du Festival du Film de Berlin 2012 et vient de terminer le Plan de Pascal Chaumeil et The Host de Andrew Niccol.


Couturier mondialement célèbre ayant travaillé pour des artistes comme Madonna, Angelin Prejlocaj ou Régine Chopinot, Jean Paul GAULTIER commence sa carrière chez Pierre Cardin puis crée sa propre maison en 1976. Passionné et touche-à-tout, il n’a jamais cessé de se multiplier, travaillant pour la danse, la musique ou le cinéma ; il a créé les costumes de La Cité des Enfants Perdus de Jeunet et Caro ou du Cinquième élément de Luc Besson. Il a surtout travaillé avec Pedro Almodovar pour la Mauvaise éducation, en ouverture de Cannes 2004 et sur la Piel que habito, en Compétition l’an dernier. Cinéphile, Jean-Paul Gaultier a déclaré à plusieurs reprises sa passion des actrices ou de metteurs en scène comme Jacques Becker.


Ewan MCGREGOR s’est imposé en douceur dans le cinéma international, de Trainspotting de Danny Boyle (Compétition- Cannes 1996) à Star Wars de George Luca (2002-2005) ou Moulin Rouge de Baz Luhrmann qui ouvre le Festival en 2001. Il donne la mesure de l'étendue de son registre dans Le Rêve de Cassandre de Woody Allen (2007), les Chèvres du Pentagone de Grant Heslow (2010) ou encore The Ghost Writer de Roman Polanski (2010). Il tourne actuellement pour HBO une série télévisée adaptée du roman de Jonathan Franzen, The Corrections. Après Jude Law en 2011, Cannes est heureux d’accueillir un nouveau représentant de l’école dramatique anglaise.


Originaire du Nebraska, Alexander PAYNE étudie le cinéma à UCLA. Il réalise son premier long-métrage, Citizen Ruth, en 1996 et enchaîne avec L’Arriviste (1999), qui reçoit le prix du Meilleur Scénario de la Writers’ Guild of America et de la New York Film Critics Circle, ainsi qu’une nomination aux Oscar pour la meilleure adaptation. En 2002, Monsieur Schmidt est sélectionné en Compétition au Festival de Cannes. Réalisateur sensible s’inspirant de ses propres passions cinéphiles, Payne a signé Sideways en 2004, qui lui a valu un nouvel Oscar, comme son dernier film, The Descendants (2011), avec George Clooney, qui a également remporté l’Oscar de la meilleure adaptation.


Né en Haïti, Raoul PECK grandit au Congo, en France, en Allemagne et aux Etats-Unis. Il a réalisé une œuvre complexe et variée qui va du documentaire à la fiction télé. Il réalise également des longs métrages : L’Homme sur les Quais, qui fut sélectionné en Compétition à Cannes 1993 et Lumumba, qui fut présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en 2000. Sometimes in April (2005) est lui présenté à Berlin, Moloch Tropical (2009) à Toronto et à Berlin. Ancien Ministre de la Culture d’Haïti, Raoul Peck est depuis 2010, Président du Conseil d’Administration de La Fémis.
 

Facebook Twitter Imprimer