Allez au contenu, Allez à la navigation, Allez à la recherche, Change language

  • Applications
  • Tumblr
  • Instagram

Home > Article

Toutes les Palmes d'or

 

Jerry Schatzberg, Diana Ross et Alan Bridges 1973, © AFP

 

 

 


De 1946 à 1954, la Palme d’or n’ayant pas encore été créée, le Jury décernait le "Grand Prix du Festival International du Film". 
 
 
1946 : tous les films sélectionnés repartent avec un prix. Le « Grand Prix » est remis à onze films parmi lesquels :  The Lost Week-end (Le Poison) de Billy Wilder ou encore Roma Citta Aperta (Rome Ville Ouverte) de Roberto Rossellini. La Bataille du Rail de René Clément reçoit le Prix du Jury International. (>>> Tout le Palmarès 1946)
1947 : six films sont récompensés en fonction de leur genre, sont remis les prix des meilleurs films dans la catégorie dessins animés, comédies musicales, films sociaux, films d’aventures et policiers, documentaires (>>> Tout le Palmarès 1947)
 
 
De 1951 à 1954, le Grand Prix est remis sous la forme d'un diplôme accompagné d'une œuvre d'art signée d'un artiste en vogue.
 
 
           Fröken Julie (Mademoiselle Julie) de Alf Sjöberg
           Miracolo a Milano (Miracle à Milan) de Vittorio De Sica
           Due Soldi di Speranza (Deux sous d’espoir) de Renato Castellani
1953 : Le Salaire de la peur de Henri-Georges Clouzot
1954 : Jigoku-Mon (La porte de l’enfer) de Teinosuke Kinugaza
 
 
La Palme d’or est créée en en 1954 à l’initiative de Robert Favre Le Bret. Elle est décernée pour la première fois en 1955.
 
 
1955 : Marty de Delbert Mann 
1956 : Le Monde du Silence de Jean-Yves Cousteau et Louis Malle 
1958 : Letiat Jouravly (Quand passent les cigognes) de Mikhaïl Kalatozov 
1959 : Orfeu Negro de Marcel Camus 
1960 : La Dolce Vita de Federico Fellini 
1961 : Viridiana de Luis Buñuel 
           Une aussi longue absence d’Henri Colpi 
1962 : O Pagador de Promessas (La Parole donnée) d’Anselmo Duarte 
1963 : Il Gattopardo (Le Guépard) de Luschino Visconti 

 

 
De 1964 à 1974 le Festival de Cannes décide de revenir à la remise d’un Grand Prix International en lieu et place de la Palme d’or. 
 

1964 : Les Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy 
1966 : Un homme et une femme de Claude Lelouch   
           Signore e Signori (Ces messieurs-dames) de Pietro Germi 
1967 : Blow up de Michelangelo Antonioni
1969 : If de Lindsay Anderson 
1970 : M.A.S.H. de Robert Altman 
1971 : The Go-Between (Le Messager) de Joseph Losey 
           Il Caso Mattei (L’Affaire Mattei) de Francesco Rosi
1973 : Scarecrow (L’Epouvantail) de Jerry Schatzberg 
           The Hireling (La Méprise) d’Alan Bridges 
1974 : The Conversation (Conversation secrète) de Francis Ford Coppola 
 
 
En 1975, la Palme d’or est réhabilitée. Elle demeure jusqu’à aujourd’hui le prix le plus prestigieux du Palmarès, considéré comme l'une des distinctions cinématographiques les plus importantes à l’international.
 
 
1975 : Chronique des années de braise de Mohammed Lakhdar-Hamina 
1976 : Taxi Driver de Martin Scorsese 
1977 : Padre Padrone de Vittorio et Paolo Taviani 
1979 : Apocalypse Now de Francis ford Coppola 
           Die Blechtrommel (Le Tambour) de Volker Schlondorff 
           Kagemusha d’Akira Kurusawa 
1981 : Czlowiek Z Zelaza (L’Homme de fer) de Andrezj Wajda 
1982 : Missing de Costa Gavras 
           Yol de Yilmaz Guney 
1983 : Narayama-Bushi-ko (La Ballade de Narayama) de Shohei Imamura 
1984 : Paris Texas de Wim Wenders 
1986  Mission de Roland Joffé 
1987 : Sous le soleil de Satan de Maurice Pialat 
1990 : Wild at Heart (Sailor et Lula) de David Lynch 
1991 : Barton Fink d’Ethan et Joël Coen 
1993 : Bawang Bieji (Adieu ma concubine) de Kaige Chen
          The Piano (La Leçon de piano) de Jane Campion 
1994 : Pulp Fiction de Quentin Tarantino 
1995 : Underground d’Emir Kusturica 
1997 : Unagi (L’Anguille) de Shohei Imamura 
           Tam’e Guilass (Le Goût de la cerise) d’Abbas Kiarostami 
1999 : Rosetta de Jean-Pierre et Luc Dardenne 
2000 : Dancer in the Dark de Lars Von Trier 
2002 : The Pianist (Le Pianiste) de Roman Polanski 
2003 : Elephant de Gus Van Sant 
2004 : Fahrenheit 9/11 de Mickael Moore 
2005 : L’Enfant de Jean-Pierre et Luc Dardenne 
2008 : Entre les murs de Laurent Cantet 
2009 : Das Weiss Band (Le Ruban Blanc) de Michael Haneke 
antérieures) d’Apichatpong Weerasethakul 
2011 : The Tree of Life de Terrence Malick 
2012 : Amour de Michael Haneke
2013 : La Vie d'Adèle - Chapitre 1 & 2 d'Abdellatif Kechiche. Pour la première fois de l'histoire du Festival, la Palme d'or est attribuée à la fois au réalisateur et à ses deux actrices principales: Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux.
2014 : Winter Sleep de Nuri Bilge Ceylan
2015 : Dheepan de Jacques Audiard
 

 

Facebook Twitter Imprimer