Allez au contenu, Allez à la navigation, Allez à la recherche, Change language

  • Applications
  • Tumblr
  • Instagram

Home > Article

Un hymne à la sauvegarde de la planète en Clôture du Festival de Cannes : La Glace et le ciel de Luc Jacquet

Le 30.04.2015 à 09:35

 Photo du film © Luc Jacquet

 


Luc Jacquet, le réalisateur oscarisé de La Marche de l’empereur, présentera son quatrième long métrage, La Glace et le ciel en Clôture du 68e Festival de Cannes, dimanche 24 mai dans le Grand Théâtre Lumière du Palais des Festivals.



Dans ce documentaire, Luc Jacquet évoque les découvertes du scientifique Claude Lorius, parti en 1957 étudier les glaces de l’Antarctique, et qui, en 1965, s’est inquiété le premier du réchauffement climatique et de ses conséquences pour la planète. Aujourd’hui, âgé de 82 ans, il continue d’envisager l’avenir avec espoir : « Je crois que l’homme va se redresser. L’homme va trouver la solidarité qui mènera les gens qui vivent sur cette planète vers un autre type de comportement. »


« Cannes est une chance immense qui s’offre à ce film et ce qu’il raconte, a déclaré Luc Jacquet. Je suis heureux et impressionné, un peu comme le joueur de fifre des contes qui est reçu au palais. Montrer ce film dans le plus grand festival de cinéma au monde, c’est contribuer à ce défi gigantesque que doit relever au plus vite l’humanité pour pérenniser son avenir et celui de la planète. Mon langage, c’est le cinéma. En d’autres temps, j’aurais fait d’autres films. Mais je fais du cinéma d’acharnement, du cinéma politique, du cinéma qui n’a pas le choix. »

Luc Jacquet a voué toute son œuvre aux questions de l’environnement et de la nature : La Marche de l’empereur (2005), Le Renard et l’enfant (2007) et Il était une forêt (2013). Il a créé une ONG, Wild Touch, pour sensibiliser les plus jeunes au respect et à la préservation de la planète.

En écho et en soutien aux combats de ceux qui sonnent l’alarme depuis longtemps, le Festival de Cannes est heureux de s’engager à son tour en programmant La Glace et le ciel pour clôturer sa 68e édition. Programmer un tel film, c’est l’envoyer dans le futur, et c’est se donner rendez-vous pour que réussisse la Conférence Climat qui se déroulera à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015.

La Glace et le ciel est dirigé par Luc Jacquet qui l’a également écrit. Il est produit par Eskwad, distribué par Pathé. Wild Bunch s’occupe des ventes internationales et le Public Système fera la presse française et Martin Marquet la presse internationale.

Rappelons que la SCAM a décidé, avec le soutien du Festival de Cannes, de créer un prix du documentaire qui récompensera tous les films alignés en Sélection officielle et dans les sections parallèles.

Le Festival de Cannes se déroulera du 13 au 24 mai 2015. Le Jury sera présidé par Joel et Ethan Coen qui livreront le Palmarès de la Compétition avant la projection du film de Luc Jacquet.
 

Facebook Twitter Imprimer