Allez au contenu, Allez à la navigation, Allez à la recherche, Change language

  • Applications
  • Tumblr

Home > Le Quotidien

Le Quotidien 2008

  • Actualités
  • Vidéos
  • Photos
  • Audios

Compétition : "Rendez-vous à Palerme" de Wim Wenders

Le 24.05.2008 à 00:00 - Mis à jour le 03.06.2008 à 13:09

AFP
AFP
Wim Wenders présente aujourd’hui en Compétition, Rendez-vous à Palerme. Par le passé, le réalisateur allemand a reçu la Palme d’Or pour Paris, Texas en 1984, le Prix de la mise en scène pour Les Ailes du Désir en 1987 et le Grand Prix du Jury pour Si Loin, Si Proche ! en 1993. Il a également présidé au Jury de la Caméra d’Or en 2003 et au grand Jury en 1989.

"Le cinéma est d’abord et avant tout censé raconter des histoires, explique-t-il. Certes. Mais une fois ces contraintes posées, toutes sortes de sujets peuvent être abordées. Le seul problème, c’est que la plupart des scénaristes sont "égocentrés" et ont tendance à écarter les sujets qui ne les concernent pas directement. Il faut en raconter beaucoup en l’espace d’un film pour satisfaire la construction dramatique et nourrir l’intrigue. Mais le cinéma peut aller bien plus loin que raconter une histoire ! Aujourd’hui pourtant, les films usent et abusent de recettes toutes faites et, du coup, cela devient de plus en plus difficile de tenter de nouvelles expériences. J’en ai eu assez de l’absence de risque ! Je voulais faire un film rock’n roll et plein d’audace, tenter une aventure sans recette toute faite et sans avoir peur de délivrer un message, sans arrière-pensée et sans stratégie. Encore ? et oui, encore. J’ai toujours beaucoup mieux réussi à dépeindre une atmosphère, ou à évoquer un climat particulier, à dévoiler des secrets, lorsque j’ai eu l’occasion de travailler sans scénario totalement finalisé. C’est comme ça que j’ai tourné Alice dans les Villes, Au Fil du Temps, L’Etat des Choses ou Lisbon Story. Même pour Les Ailes du Désir, je n’ai disposé d’un scénario abouti qu’à la fin du dernier jour de tournage. J’ai démarré Paris, Texas avec la moitié d’un scénario… C’est ce que je voulais réitérer avec Rendez-vous à Palerme : je voulais explorer l’univers d’un personnage et son histoire, sans la connaître entièrement par avance. Je voulais raconter une histoire sans savoir comment elle se terminerait, et je voulais connaître mon sujet sans avoir à le rattacher à une histoire de départ."

Photographe de renommée mondiale, Finn (Campino) mène une vie trépidante que beaucoup lui envient. Mais quand sa "routine" se dérègle soudainement, Finn décide de tout abandonner. Son périple le mène de Düsseldorf à Palerme : c'est là qu'il croise la route d'un mystérieux tueur (Dennis Hopper) qui ne le lâche plus d'une semelle. Or, au même moment, une nouvelle vie s'offre à Finn. Il rencontre bientôt une jeune femme (Giovanna Mezzogiorno) dont il tombe amoureux...

Choisir une année :

Au jour le jour...

    1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31

Nous suivre