Allez au contenu, Allez à la navigation, Allez à la recherche, Change language

  • Applications
  • Tumblr
  • Instagram

Home > Le Quotidien

Le Quotidien 2012

  • Actualités
  • Vidéos
  • Photos
  • Audios

Ken Loach: "La classe moyenne britannique est obsédée par les mots grossiers"

Le 22.05.2012 à 00:00 - Mis à jour le 22.05.2012 à 22:43

Equipe du film © FIF/CD
Equipe du film © FIF/CD

Ken Loach est venu présenter La Part des Anges, entouré de sa productrice, Rebecca O’Brien, de son scénariste Paul Laverty, et de deux de ses acteurs, Paul Brannigan et Charlie Maclean. Une conférence de presse joyeuse où il fut question de whisky, de politique et de censure.

 

 

A propos de la filiation entre La Part des Anges et Kes

 

Ken Loach : « Le whisky joue un peu le même rôle pour Robbie que l’oiseau pour Billy Casper dans Kes. C’est effectivement grâce au whisky qu’on découvre le talent de Robbie. Mais la grande différence est que Kes se déroulait dans les années 60, et que Billy Casper avait un travail. En 2012, Robbie n’a pas de travail. Son talent pour le whisky est une façon d’observer l’énergie et la détermination de ce garçon. »

 

Sur la situation difficile en Ecosse

 

Paul Laverty : « L’idée était de montrer que malgré le chômage, malgré la crise, les jeunes se projettent dans l’avenir, et veulent faire quelque chose de leur vie ».


Paul Brannigan : « Je connais beaucoup de gens qui ressemblent à Robbie à Glasgow. Moi aussi, j’étais au chômage, j’avais des emprunts. Le rôle m’a sauvé. »

 

A propos de la censure

 

Rebecca O’Brien : « Nous avons dû faire des changements linguistiques pour que le film obtienne le visa pour les 15 ans et plus. Certains films ont eu des interdictions aux moins de 18 ans pour les mêmes raisons. »


Ken Loach : « Nous n’avons eu le droit qu’à certains jurons. En fait, nous avons eu seulement le droit de garder ceux qui n’étaient pas agressifs. Il a fallu couvrir les autres. Le problème est que la classe moyenne britannique est obsédée par les mots grossiers. »

 

 

Propos recueillis par B. de M.

Audio

Choisir une année :

Au jour le jour...

  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31

Nous suivre