Allez au contenu, Allez à la navigation, Allez à la recherche, Change language

  • Applications
  • Tumblr
  • Instagram

Home > Le Quotidien

Le Quotidien 2012

  • Actualités
  • Vidéos
  • Photos
  • Audios

Cléo de 5 à 7, une leçon de vie

Le 23.05.2012 à 00:00 - Mis à jour le 23.05.2012 à 10:25

Agnès Varda © JL Gautreau
Agnès Varda © JL Gautreau

Film emblématique de la Nouvelle Vague, Cléo de 5 à 7 est le deuxième long métrage d’Agnès Varda. 50 ans après sa sortie, il a gardé toute sa force.


Cléo de 5 à 7 nous plonge dans le Paris très vivant du début des années 60. Agnès Varda filme avec une très grande liberté les rues, les gens, et son actrice, Corine Marchand. Celle-ci interprète une jeune chanteuse, qui tue le temps en attendant des résultats médicaux, qu’elle soupçonne mauvais.


Le film commence, en couleurs, chez une cartomancienne, et bascule dans un sublime Noir et Blanc lorsque la jeune femme lit le malheur dans les tarots. Persuadée de sa mort prochaine, la jeune femme superstitieuse interprète tout ce qu’elle vit, durant ces deux heures (de 5 à 7), comme des signes annonciateurs de sa mort prochaine. Jusqu’à sa rencontre avec un jeune militaire, qui lui ouvre les yeux sur le sens de la vie.

 

 


Deuxième film d’Agnès Varda, l’une des réalisatrices de la Nouvelle Vague, Cléo de 5 à 7 est également célèbre pour sa séquence « Les fiancés du Pont Mac Donald », un mini-film dans le film, dans lequel Agnès Varda fait jouer beaucoup de ses amis, dont Jean-Luc Godard et Anna Karina.


Cléo de 5 à 7 est présenté en copie numérique, restaurée par Ciné Tamaris et CNC Archives Françaises du film.


B. de M.

 


Le film est projeté Salle du Soixantième, mercredi 23 mai, à 17h.

Choisir une année :

Au jour le jour...

  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31

Nous suivre